DĂ©butants,  Graines,  LĂ©gumes

Planter des graines de tomates : 8 astuces pour réussir

La tomate est certainement le fruit le plus cultivé au potager. On en retrouve dans toutes les régions de France, que ce soit avec ou sans abris pour les protéger de la pluie. Planter des graines de tomates a de nombreux avantages : coût réduit, diversité des variétés disponibles, économie d’énergie… Mais alors comment faire des plants de tomates avec des graines ? Ce n’est pas compliqué si on respecte quelques règles. Justement, on fait le tour pour vous dans cet article.

1. Planter les graines de tomates en avance

Si vous décidez de semer des graines de tomates, il faudra anticiper par rapport à la période de plantation. Fini l’achat du plant le jour de la plantation, il faut prévoir du temps quand on décide de semer ses graines.

Pour la tomate, l’idéal est de semer les graines 2 mois avant la date de transplantation prévue. Dans la majorité des régions de France, on attend les saints de glace, à la mi-mai pour installer des plants qui craignent le gel. Comme c’est le cas pour la tomate, j’effectue mes semis à la mi-mars au chaud.

Si vous êtes novices, découvrez comment faire ses semis au chaud.

2. Semer les graines de tomates dans de bonnes conditions de température

Si vous voulez faire germer les graines de tomates en mars, vous aurez donc besoin de chaleur. Les graines lèvent à une température d’environ 20°C . Il est intéressant de maintenir ces conditions tout au long de la croissance des plants pour qu’ils se développent rapidement.

Si la température de votre local est trop faible, les graines ne vont pas germer et les pieds vont ralentir leur croissance. Vous aurez donc du mal à avoir des pieds vigoureux en mai pour les replanter.

Plusieurs lieux peuvent être adaptés selon vos possibilités : à l’intérieur de la maison ou en serre sont des lieux parfaits. De mon côté, je stocke mes semis de tomates dans le salon pour pouvoir les surveiller de près.

3. Attention à la luminosité pour vos semis de tomates

La luminosité impacte aussi fortement le choix de la pièce de stockage des semis de tomates. Si elle est insuffisante, les plants vont s’étioler pour se diriger vers la source de lumière. Dans ce cas, les pieds seront plus faibles que ceux qui auront pu avoir une bonne photosynthèse lors de leur croissance.

Je conseille toujours aux personnes qui font des semis au chaud de placer leurs plants dans un endroit qui dispose de 2 sources de lumière, ce qui limite fortement l’étiolement. Pour ma part, le salon avec 2 baies vitrées orientées Est et Sud convient parfaitement.

Difficulté supplémentaire : il est important de protéger les jeunes plants du soleil direct qui peut dessécher les mottes et griller les jeunes feuilles.

4. Planter des graines de tomates dans un minimum de terre

Les plants de tomates restent donc 2 mois en godet avant d’être replantés en pleine terre. Il faut donc prévoir assez de terre pour que les racines puissent correctement se développer et qu’il y ait assez d’éléments nutritifs pour que le plant grandisse.

2 solutions s’offrent à vous à ce stade.

  • Si vous avez assez de place, je vous conseille de semer les graines de tomates directement dans des godets de bonne taille (8-10cm). Ainsi vous n’aurez pas Ă  intervenir sur les plants avant de les mettre en terre au jardin. C’est cette technique que j’utilise car elle Ă©vite des manipulations sur les plants.
  • Si vous n’avez pas assez de place ou que vous semez beaucoup de pieds, il peut ĂŞtre utile de planter les graines de tomates dans une caissette, assez serrĂ©es. Au moment oĂą les plants ont 2 vraies feuilles, vous pouvez les replanter dans des godets plus grands oĂą ils finiront de grandir avant d’être plantĂ©s au jardin.

5. Maintenez la terre humide jusqu’à la levée des graines

Pour réussir une bonne levée de vos graines de tomates, il est important de maintenir la terre humide jusqu’à ce que les graines germent. Une fois que les plants sont sortis, il est possible d’espacer les arrosages et de laisser la motte sécher.

Il faut trouver le bon rythme pour les arrosages car il faut éviter de trop arroser (ce qui favorise la fonte des semis et les maladies cryptogamiques) mais aussi de laisser les plants se dessécher.

6. Adapter les plants de tomates à l’extérieur

Une fois les plants de tomates bien installés, il est important de les habituer aux conditions extérieures petit à petit. On sort les semis de temps en temps lors de journées ensoleillées mais à l’abri du soleil direct au début pour éviter de griller les jeunes feuilles qui ne sont pas habituées.

Plus la date de plantation approche, plus les plants peuvent rester longtemps Ă  l’extĂ©rieur. Attention toutefois, il arrive que les tempĂ©ratures soient fraĂ®ches mĂŞme en mai, dans ce cas mieux vaut laisser les plants de tomate Ă  l’intĂ©rieur voire mĂŞme dĂ©caler la date de plantation si nĂ©cessaire.

7. La plantation : une Ă©tape importante

La plantation est un moment important. Il faut veiller à ce que la terre soit bien réchauffée car les plants de tomates souffriraient d’un changement brutal de conditions.

Il est possible et même recommandé de supprimer les cotylédons (les 2 premières feuilles qui sortent au moment de la levée) voire les premières vraies feuilles et de bien enterrer la tige restante car elle développera de nouvelles racines. Les pieds de tomates seront donc plus robustes et plus résistants à la sécheresse.

Veillez à bien arroser les plants nouvellement plantés, surtout s’il n’y a pas de précipitations ou s’ils sont sous abri.

8. Choisissez des graines de tomates reproductibles et récentes

Plus les graines de tomates sont récentes (donc récoltées il y a peu), plus le taux de germination sera important. Il est donc pertinent d’utiliser vos graines dans les premières années après l’achat plutôt que de les conserver longtemps.

Il est même très intéressant de faire ses graines de tomates soi-même. Ce n’est pas une opération compliquée et ça permet d’avoir des graines parfaitement adaptées à vos conditions climatiques et de toute première fraîcheur.

Si vous souhaitez vous lancer, il est impératif de partir de semences reproductibles et non hybrides F1. Vous pourrez ainsi maintenir les variétés que vous préférez.

Conclusion

Planter des graines de tomates n’est pas compliqué si on respecte ces quelques conseils. Et c’est tellement agréable de partir d’une petite graine, de voir grandir les plants et de boucler la boucle avec de belles récoltes. Essayez et vous risquez d’y prendre goût :).

J’espère que cet article vous a plu et vous permettra de vous lancer sereinement. N’hésitez pas à poser vos questions ou à nous faire part de vos expériences en commentaires, c’est tellement important de pouvoir partager. Bon semis !

Jardinier amateur et passionné par tout ce qui tourne autour du jardin. J'aime partager ma passion au travers d'articles et de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *