Apiculture

Nid d’abeilles : sa construction et son organisation

Un nid d’abeilles est en quelque sorte la “maison” des abeilles où elles bâtissent les alvéoles qui leurs servent à stocker nectar et pollen mais aussi à pondre les oeufs qui donneront les futures abeilles. Nous allons aborder ici comment s’organise un nid d’abeilles autour de la reine, des ouvrières et des mâles mais aussi sa construction par les abeilles cirières.

Comment est fait un nid d’abeilles ?

Le nid d’abeille est établi dans une cavité qui n’est ni trop grande ni trop petite. 😊 La taille idéale permet à la colonie de s’installer, de se développer sans pour autant laisser trop d’espace vide qui serait difficile à chauffer. Il faut aussi que le lieu soit facile à défendre, avec peu d’entrées à surveiller pour éviter les attaques de prédateurs (oiseaux, rongeurs…).

Lorsqu’un essaim d’abeilles recherche un lieu pour s’installer, ce sont des abeilles éclaireuses qui partent à la recherche du lieu idéal pour construire le nid. Une fois ce lieu repéré et approuvé, l’ensemble de l’essaim s’y installe. Commence alors la construction des rayons pour stocker la nourriture et élever les oeufs et les larves. Le lieu choisi peut être une cheminée inutilisée ou l’espace derrière un volet fermé dans une maison secondaire ou à l’abandon.

Dans la majorité des cas aujourd’hui, les cavités naturelles ont été remplacées par des ruches. L’espace disponible pour la colonie est géré par l’apiculteur.

La construction des alvéoles 

La construction des alvéoles démarre dès que le lieu a été investi par la colonie. Les abeilles ne perdent pas de temps car la survie de la colonie dépend en grande partie de la construction des alvéoles, notamment pour stocker pollen et nectar. Mais les alvéoles servent aussi à accueillir les œufs fraîchement pondus par la reine. Ces œufs deviendront ensuite des larves et donneront naissance à de nouvelles abeilles. On appelle ces œufs et ces larves : le couvain.

Les alvéoles peuvent servir successivement au stockage du nectar, du pollen et à la ponte d’oeufs. Elles sont nettoyées après chaque usage et enduite de propolis pour accueillir les œufs. Pour en savoir plus sur la forme hexagonale des alvéoles.

Le gâteau de cire

L’ensemble de la structure est construite à base de cire sécrétée par les 4 paires de glandes cirières des abeilles. Le nombre d’abeilles qui participent à cette tâche dépend de l’urgence de la construction. Le gâteau de cire obtenu est à la fois malléable et léger mais aussi suffisamment résistant pour supporter le poids des récoltes et des abeilles.

L’opercule

Une fois les alvéoles remplies de nectar ou de pollen, les abeilles les referment avec une pellicule de cire appelée opercule.
Dans le cas de couvain, les abeilles nourrices mettent des provisions pour la larve et referment aussi la cellule.

L’organisation du nid d’abeille

Un nid d’abeille est constitué de 3 types d’individus : 

  • Une reine
  • Des ouvrières
  • Des mâles

La reine

Le rôle de la reine est de pondre ses oeufs fécondés dans les alvéoles préparées à cet effet par les ouvrières. Une reine en bonne santé peut pondre jusqu’à 2000 oeufs par jour au plus fort de la ponte, au moment des miellées, entre avril et juillet suivant les régions. 

Elle émet des phéromones reconnues par les abeilles de la colonie. Une reine vit plusieurs années mais sa durée de vie dépend grandement des conditions de vie dans et autour de la ruche. La bonne santé de la reine est très importante pour que la colonie puisse prospérer.

Il est important de noter que la reine ne dirige pas (au sens humain du terme) mais que son rôle reproducteur est primordial dans la colonie. Le mode de gouvernance est collégial 😉, ou en tous cas fortement lié à l’instinct. Tout est donc fait pour le bien de la colonie.

Les ouvrières

Les ouvrières constituent la très grande majorité des individus présents dans une ruche. Elles exercent de nombreuses activités en fonction de leur âge et travaillent sans relâche.

Au cours de leur vie, les ouvrières vont exercer les activités suivantes :

  • Nettoyeuse : au début de sa vie, elle nettoie la ruche et les alvéoles qui seront ensuite remplies de miel, de pollen ou dans lesquelles la reine pourra pondre.
  • Nourrice : elle nourrit les oeufs et les larves en plein développement dans les alvéoles.
  • Cirière / bâtisseuse : elle construit les futures alvéoles qui permettent le développement de la colonie.
  • Ventileuse : en battant des ailes, elle aide l’air à circuler dans le nid pour réguler la température et l’humidité.
  • Gardienne : elle surveille l’entrée de la ruche en interdisant l’accès à tous les individus qui ne font pas partie de la colonie.
  • Butineuse : C’est le dernier travail d’une abeille avant sa mort. Elle part butiner les fleurs pour ramener du pollen, du nectar, de la propolis et de l’eau à la colonie. Elle effectue de nombreux voyages, parfois jusqu’à 3km de la ruche et meurt à l’extérieur du nid. Elles participent donc activement à la pollinisation des légumes, fleurs et autres végétaux.

Les mâles

Les mâles, aussi appelés faux bourdons, ont le rôle de reproducteur. Il naissent d’oeufs non fécondés dans des cellules plus grande que les ouvrières.

Même s’ils ne travaillent pas et sont des bouches à nourrir, ils sont un maillon indispensable pour la pérennité de l’espèce.

Dans chaque nid d’abeille, on retrouve des cellules de mâles au plus fort de la saison. Étant donné qu’ils vont de ruche en ruche et qu’ils fécondent les reines dans des lieux spécifiques, ils permettent un brassage génétique important et limitent la consanguinité car les reines sont fécondées par plusieurs mâles lors de leur vol nuptial. 

Le revers de la médaille est qu’ils peuvent aussi transporter les maladies de ruches en ruches.

Les ouvrières chassent en général les mâles du nid dès que le nectar se fait moins abondant quand ils ne meurent pas suite à l’accouplement. 

Nid d’abeilles ou nid de guêpes ?

Les nids d’abeilles et de guêpes ne sont pas construits de la même façon. Les abeilles construisent leurs alvéoles à base de cire alors que les guêpes utilisent du bois qu’elles mastiquent. Si vous vous posez la questions, vous pouvez consulter notre article essaim d’abeilles ou nid de guêpes ?

J’espère que cet article vous a plus et vous en a appris un peu plus sur les abeilles. Il y a encore tant à découvrir. N’hésitez pas à partager vos expériences autour de l’apiculture en commentaires, c’est un univers incroyable !

Jardinier amateur et passionné par tout ce qui tourne autour du jardin. J'aime partager ma passion au travers d'articles et de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *