LĂ©gumes,  Techniques de jardinage

Comment planter des pommes de terre sans se fatiguer ?

La pomme de terre est un des lĂ©gumes les plus cultivĂ©s en France. Certaines familles en consomment de grandes quantitĂ©s au cours de l’hiver. Mais c’est une culture qui nĂ©cessite un travail souvent physique et un travail du sol important. Mais heureusement, il est possible de planter des pommes de terre sans se fatiguer, et mĂȘme de les rĂ©colter facilement. 🙂

La pomme de terre : un légume ancien aux besoins classiques

La pomme de terre fait parti de la famille des solanacĂ©es (comme les tomates, poivrons et aubergines par exemple). Elle est originaire d’AmĂ©rique latine oĂč elle est cultivĂ©e depuis environ 8000 ans et oĂč de nombreuses variĂ©tĂ©s existent.

Il semblerait qu’elle ait Ă©tĂ© importĂ©e en France au XVIĂšme siĂšcle et que sa culture se soit fortement dĂ©veloppĂ©e Ă  partir de 1818 du fait de 2 annĂ©es de disette.

Pour l’histoire de la pomme de terre, en long, large et travers, le mieux reste de consulter WikipĂ©dia, ici on va plutĂŽt parler du prĂ©sent 😉.

La pomme de terre est un légume relativement facile à cultiver sous nos latitudes. La plante a malgré tout quelques besoins à respecter :

  • ObscuritĂ© : L’obscuritĂ© est importante pour permettre aux pommes de terre de se dĂ©velopper sans verdir.
  • Nutriments : La pomme de terre a besoin de quantitĂ© de nutriments pour bien se dĂ©velopper, notamment de l’azote et du potassium
  • Eau : C’est une plante qui craint la sĂ©cheresse et qui a d’importants besoins en eau, surtout au dĂ©marrage.
  • Chaleur : La pomme de terre doit ĂȘtre plantĂ©e dans une terre dĂ©jĂ  rĂ©chauffĂ©e, avec une tempĂ©rature d’au moins 10°C.
  • Ensoleillement : Comme de nombreux lĂ©gumes 😊, la pomme de terre a besoin de soleil pour bien se dĂ©velopper.

Ces besoins Ă©tant trĂšs frĂ©quents au jardin, il est intĂ©ressant d’y rĂ©flĂ©chir de façon globale avec une approche permaculturelle.

Plantation traditionnelle de la pomme de terre

Traditionnellement, on laboure la terre au motoculteur (pourquoi j’ai arrĂȘtĂ© l’utilisation du motoculteur ?). Puis on plante les plants de pommes de terre tous les 30-40 cm en rangs espacĂ©s de 50 cm et Ă  une profondeur d’une dizaine de centimĂštres. Un peu moins d’un mois aprĂšs la levĂ©e, il est conseillĂ© de butter les plants pour stimuler la formation des tubercules et Ă©viter le verdissement.

pommes de terre buttées
Pommes de terre butées

Au moment de la rĂ©colte, on utilise une fourche bĂȘche ou un croc (Ă©moussĂ© de prĂ©fĂ©rence) pour soulever chaque pied et rĂ©colter les tubercules formĂ©s.

Cette technique, trĂšs utilisĂ©e, demande beaucoup d’efforts, surtout si la surface cultivĂ©e est importante. Je vous propose une technique alternative qui vous permettra de planter vos pommes de terre avec trĂšs peu d’efforts.😎

Plantation des pommes de terre sans effort

Pour planter les pommes de terre sans se fatiguer, l’idĂ©e principale est d’éviter au maximum de travailler le sol et laisser travailler les micro organismes pour dĂ©grader la matiĂšre organique.

Voici le protocole que j’utilise :

  1. Dans le cas d’une parcelle non cultivĂ©e jusque lĂ  (j’aime bien dĂ©marrer par cette culture facile), je tonds l’herbe que je laisse sur place.
  2. Je dispose mes plants de pomme de terre tous les 20-30 cm en tous sens.
  3. Puis, je recouvre les plants avec la matiĂšre organique que j’ai sous la main en commençant par une fine couche azotĂ©e pour Ă©viter d’appauvrir le sol en azote lors de la dĂ©composition.
  4. Je paille ensuite abondamment avec ce que j’ai sous la main. J’utilise surtout de la paille car au printemps il ne reste plus de feuilles mortes et j’ai peu de foin mais vous pouvez utiliser le paillage que vous souhaitez (sauf du bois broyĂ© qui serait trop dense). La pomme de terre a la capacitĂ© de traverser un paillage Ă©pais donc n’hĂ©sitez pas Ă  en mettre beaucoup (20-30 cm une fois tassĂ©)
  5. J’entretiens le paillage au fur et Ă  mesure de l’annĂ©e car si la vie du sol est intense, il est vite dĂ©gradĂ©. Je fais en sorte qu’il y ait toujours 20 cm par-dessus les tubercules.
  6. Je rĂ©colte mes pommes de terre Ă  la main, sans outils car elles poussent Ă  95% dans la paille. C’est un vrai bonheur Ă  ramasser, notamment avec les enfants.

Comme vous pouvez le voir, il n’y a vraiment rien de compliquĂ©. Voici selon moi les avantages et inconvĂ©nients de la mĂ©thode (il y en a quelques uns quand mĂȘme).😏

pommes de terre sur paille
Pommes de terre sur paille

Avantages

Voici quelques avantages que j’ai remarquĂ© avec ce type de culture des pommes de terre.

  • C’est une technique qui demande trĂšs peu d’effort et pas de mĂ©canisation. C’est un plaisir Ă  faire.
  • Le fait de les cultiver sans travail du sol est trĂšs intĂ©ressant du point de vue de la vie du sol. Les micro organismes peuvent se dĂ©velopper sans que le fruit de leur travail soit dĂ©truit.
  • Il est possible de “dĂ©sherber” une parcelle de prairie grĂące Ă  cette technique. Car le paillage abondant empĂȘche la majoritĂ© des autres plantes de pousser (certaines y arrivent tout de mĂȘme comme le pissenlit ou le rumex). Si la terre est trĂšs tassĂ©e, un petit passage de grelinette aprĂšs la culture de pommes de terre permettra de l’aĂ©rer sans mĂ©langer les couches du sol.
  • Les pommes de terre sont “propres” Ă  la rĂ©colte.

Inconvénients

Voici aussi quelques inconvénients de cette méthode de culture.

  • Les pommes de terre craignent un peu plus la sĂ©cheresse que si elles Ă©taient enterrĂ©es et paillĂ©es. Ça reste quand mĂȘme plus humide que si elles sont en terre mais non paillĂ©es.
  • Le paillage attire les rongeurs et la nourriture est Ă  disposition (c’est open bar ! đŸ€”). Il faut donc Ă©viter de faire cette culture sur une parcelle oĂč ils sont nombreux.
  • Elle demande de grande quantitĂ© de paillage mais personnellement je paille toujours beaucoup donc ça ne change pas trop d’une autre culture.

VoilĂ  vous savez comment je fais pour planter les pommes de terre de fainĂ©ant. Mais comme il y a d’autres techniques tout aussi intĂ©ressantes, n’hĂ©sitez pas Ă  nous en faire part en commentaires. 

Pensez Ă  bien conserver vos pommes de terre pour en profiter durant tout l’hiver !

Bonnes plantations.

Jardinier amateur et passionné par tout ce qui tourne autour du jardin. J'aime partager ma passion au travers d'articles et de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restons connectés

Si vous souhaitez ĂȘtre informĂ©s des conseils et astuces du Refuge des Graines, laissez nous votre email.