Biodiversité

Les limaces au jardin potager

Nous sommes tous confrontĂ©s un jour ou l’autre Ă  l’appĂ©tit vorace des limaces. C’est en gĂ©nĂ©ral au printemps que ça se passe, quand nous devons faire face Ă  une pĂ©riode d’humiditĂ© prolongĂ©e. C’est aussi Ă  ce moment-lĂ  que nous venons de tout semer ou planter au potager. Bonjour les dĂ©gĂąts. L’idĂ©e de cet article n’est pas de vous expliquer comment exterminer toutes les limaces (elles sont aussi utiles) mais d’apprendre Ă  vivre avec.

Quel est le rĂŽle des limaces dans l’écosystĂšme

La limace n’est pas un nuisible (il n’y en a d’ailleurs pas dans la nature) mais elle peut se retrouver en concurrence avec le jardinier dans certains cas.

limace décomposant une feuille

A la base, les limaces ont un rĂŽle important de dĂ©composeur. Elles mangent les vĂ©gĂ©taux malades ou les dĂ©chets « frais Â» de grosse taille et recyclent la matiĂšre organique, favorisant la disponibilitĂ© et l’assimilation des nutriments dans le sol. Elles mangent aussi des champignons mais prĂ©servent leur mycĂ©lium, ce qui leur permet de continuer de se dĂ©velopper.

En creusant des galeries, elles permettent d’aĂ©rer le sol. La bave (ou mucus), qui est produite lors de leurs dĂ©placements (on en voit souvent des traces d’ailleurs), est composĂ© d’eau et de nutriments. Il permet de lier les particules du sol entre elles (humus et argile notamment) et humidifie le sol. Leurs excrĂ©ments sont aussi une source de nutriments intĂ©ressants pour le sol.

Elles ont donc un rĂŽle essentiel dans l’écosystĂšme qu’est votre potager. Etant donnĂ© qu’elles font partie intĂ©grante de la chaĂźne alimentaire, leur prĂ©sence participe aussi Ă  attirer leurs prĂ©dateurs, et ils sont nombreux.

On peut citer :

  • les oiseaux
  • les hĂ©rissons
  • les amphibiens : surtout salamandres, tritons et crapauds qui sont actifs la nuit
  • les reptiles : serpents et lĂ©zards
  • les staphylins, les carabes, les vers luisants : des insectes colĂ©optĂšres actifs la nuit et qui sont de trĂšs bons auxiliaires

Mais elles peuvent aussi ĂȘtre une source intĂ©ressante de protĂ©ines pour vos poules si vous en avez. Évitez par contre de les laisser aller dĂ©busquer les limaces elles-mĂȘmes dans le potager, elles risqueraient de tout ravager.

Comment limiter la pression des limaces ?

Une fois qu’on a dit ça, on change de regard sur les limaces et on comprend mieux qu’une extermination pure est simple n’est pas la solution. Pour autant, le problĂšme persiste. Le meilleur moyen de limiter leur prolifĂ©ration est donc de connaitre ce qui favorise leur prĂ©sence.

1. Des végétaux stressés, en mauvais état

Si vos vĂ©gĂ©taux ne sont pas en bon Ă©tat, ils vont ĂȘtre les premiers Ă  trinquer car les limaces dĂ©composent les vĂ©gĂ©taux malades. Il faut donc veiller, notamment lors de transplantation, Ă  ne pas trop stresser les plants en les arrosant abondamment. Eviter de les laisser vĂ©gĂ©ter dans les godets avant transplantation.

2. Un manque de nourriture pour les limaces

limaces sur une fleur

Si vous ĂȘtes trop maniaque au jardin et que vous voulez « faire propre Â», il ne reste en gĂ©nĂ©ral plus grand-chose Ă  se mettre sous la dent pour les limaces. Elles se dirigent donc naturellement vers vos lĂ©gumes (elles ne vont quand mĂȘme pas se laisser mourir de faim
 đŸ˜„). Essayez donc de ne pas trop nettoyer votre potager, de laisser de la diversitĂ© voire d’enherber les allĂ©es. Elles pourront manger des vĂ©gĂ©taux auxquels vous tenez moins. Un geste simple est de laisser les parties des lĂ©gumes les plus abĂźmĂ©s sur place lors des rĂ©coltes.

3. Pas assez de prédateurs

Peut-ĂȘtre qu’il n’y a pas assez de niches Ă©cologiques pour que les prĂ©dateurs des limaces puissent venir se rĂ©fugier. Si vous ĂȘtes Ă  la campagne, au milieu d’un terrain variĂ©, il se peut que l’ajout de nichoirs pour les oiseaux, de tas de cailloux pour les reptiles ou de bois pour les hĂ©rissons vous permettent de les attirer. Si vous avez de la place, vous pouvez aussi favoriser oiseaux et amphibiens en crĂ©ant un point d’eau.

C’est sĂ»r, dans un potager entourĂ© de bĂ©ton (si si ça peut arriver) il va falloir mettre les bouchĂ©es doubles pour les sĂ©duire. Soyez inventifs et surtout ne laisser pas votre jardin trop propre.

4. L’utilisation de produits phytosanitaires

Leur utilisation est Ă  proscrire car ils dĂ©sĂ©quilibrent tout votre Ă©cosystĂšme en crĂ©ant des dĂ©serts en terme de biodiversitĂ©. Peu importe vos problĂ©matiques, n’utilisez pas ces produits, on peut s’en passer facilement.

Et si les limaces sont toujours lĂ  ?

limaces se déplaçant sur des cailloux

Si, mĂȘme en travaillant de maniĂšre prĂ©ventive, vous n’arrivez pas Ă  rĂ©guler la population de limaces, vous pouvez sortir Ă  la tombĂ©e de la nuit les ramasser ou disposer des appĂąts pour les attirer. Personnellement je trouve l’utilisation de la biĂšre ou de la cendre difficile Ă  maĂźtriser sur un grand jardin. Effectivement c’est souvent quand il pleut que les limaces sont prĂ©sentes en abondance. Je mets occasionnellement quelques rondelles de pommes de terre sous une planche en bois pour les attirer ou alors je les ramasse le soir.

En dernier recours, si vous voyez que vous ne pourrez rien manger, il existe des granulĂ©s de Ferramol utilisables en agriculture biologique. Ça m’est arrivĂ© d’en utiliser quand je n’arrivais pas Ă  maitriser leur prĂ©sence, notamment sur de jeunes plants de choux.

Il est intĂ©ressant aussi de prendre en compte ces dĂ©sagrĂ©ments et de prĂ©voir 20-30% de plants en plus lors de votre semis. Vous pourrez bien partager quelques plants avec les limaces sans sacrifier votre rĂ©colte. Il faut avoir de la place nĂ©anmoins c’est un bon moyen d’éviter de leur dĂ©clarer la guerre. Soit elles gagnent soit il y a trop de dommages collatĂ©raux
 đŸ™‚

D’autres astuces ?

Je suis sĂ»r que vous avez dĂ©jĂ  Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  un dĂ©ferlement de limaces dans votre potager. Vous avez mĂȘme peut-ĂȘtre dĂ©veloppĂ© vos propres rĂ©ponses. N’hĂ©sitez pas Ă  les partager pour que d’autres jardiniers fassent la paix avec les limaces.

Jardinier amateur et passionné par tout ce qui tourne autour du jardin. J'aime partager ma passion au travers d'articles et de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *