Conception du jardin,  Débutants

Quelle surface pour un potager ?

Après avoir défini vos objectifs au jardin et décidé de démarrer un potager, il faut se poser la question de la surface que vous allez dédier à ce potager. Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question car elle dépend de critères personnels et du contexte du jardin. Voici les plus importants à considérer.

Cet article fait parti de la série débuter au potager. N’hésitez pas à parcourir la catégorie pour trouver d’autres articles sur cette thématique 🙂

Quels sont les objectifs du potager ?

Définir les objectifs du potager est la première étape de réflexion. Elle aide à déterminer la bonne surface à dédier à la culture de légumes mais permet aussi d’amener des éléments de réflexion concernant son emplacement.

Quelle quantité de légumes souhaitez-vous cultiver ?

Est-ce que vous souhaitez uniquement avoir quelques légumes au cours de l’été pour picorer directement au jardin ? Vous pourriez par exemple dédier 10-20m² proche de votre habitation, histoire d’en profiter au maximum.

Est-ce que vous souhaitez pouvoir faire des conserves pour l’hiver ? Dans ce cas, prévoyez plus grand, plus proche de 100-200m².

Au jardin Au refuge des graines, nous avons commencé par cultiver 30m² de potager dans une partie du jardin pour compléter notre ration de légumes. Nous avons agrandi petit à petit pour avoir une emprise au sol d’environ 500m² pour le potager.

L’emprise sur le terrain global

Quand on pense surface de potager, il faut aussi élargir la réflexion, prendre du recul sur le terrain dans son ensemble. C’est important d’intégrer le potager dans une démarche globale et de lister toutes les autres zones que nous souhaitons avoir. Espace de jeux pour enfants, terrain de pétanque, espace détente, salon de jardin, jardin ornemental, mare…

Vous êtes à ce moment-là face à la contrainte d’espace extérieur et à la définition de vos priorités. Est-ce que je sacrifie mon terrain de pétanque pour le potager ? 🤔

C’est un questionnement structurant surtout pour les petits jardins dans lesquels il va falloir choisir.

Si vous pouvez choisir plusieurs espaces, pensez à prendre en compte les critères du potager pour le positionnement. Je vous invite à lire l’article que j’ai écris pour choisir l’emplacement du potager.

Le temps à consacrer à l’entretien du potager

Il est évident que plus le potager sera grand, plus le temps nécessaire à son entretien sera important. Même si certaines techniques, telles que le paillage ou la culture de légumes simples pour débuter, permettent de réduire ce temps, il ne faut pas le négliger.

Il vous faudra dans tous les cas semer, planter, tuteurer, récolter, gérer les adventices.

Si vous n’êtes pas ou peu disponible entre avril et octobre, optez pour un potager de petite taille avec uniquement les légumes que vous préférez. Ce sera l’occasion d’apprendre et de vous donner envie de continuer. Une fois que vous aurez plus de temps, il sera possible d’agrandir et de cultiver plus de variétés ou de quantités.

La surface dépend aussi des besoins en légumes du foyer

Une variable importante à prendre en compte quand on parle de surface de potager, c’est les besoins en légumes du foyer. On entend souvent dire qu’il faut cultiver 100m² de potager par personne au foyer pour être autonome en légumes. C’est vrai et faux à la fois, selon la quantité de légumes que vous mangez quotidiennement.

Dans notre cas, 100m² par personne ne suffisent pas à assurer notre autonomie alimentaire été comme hiver. Car nous consommons beaucoup de légumes (à chaque repas) et nous en transformons en quantité pour l’hiver (coulis🍅, ratatouilles🥒, choucroute, légumes apéro🌶…).

Encore une fois, il n’y a que l’expérience qui vous permettra de savoir où vous vous situez et si 100m² vous suffisent ou non.

Alors, quelle surface dédier pour le potager ?

En conclusion, il n’y a pas de réponse toute faite pour répondre à la question de la surface du potager. Il y a par contre des questions à se poser de façon honnête pour trouver ce qui vous convient le mieux. N’oubliez pas, il est toujours plus facile de commencer par une petite surface qu’on maîtrise bien puis d’agrandir que de commencer trop grand et de se décourager.

Si après cet article, vous avez une meilleure idée de la surface à consacrer à votre potager, vous pourrez trouver d’autres articles qui vous intéresseront dans la rubrique débuter au potager.

Et vous, quelle surface avez-vous dédié à votre potager ? Et sur quelle surface de jardin totale ? Partagez votre expérience en commentaire, ça pourra servir à tous. 🙂

Jardinier amateur et passionné par tout ce qui tourne autour du jardin. J'aime partager ma passion au travers d'articles et de vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *