Légumes,  Techniques de jardinage

Pollinisation de la courgette : mode d’emploi

Pour produire ses graines de courgette tout en préservant une variété, il est nécessaire de respecter quelques règles de pollinisation. Si on laisse faire les insectes, la pollinisation de la courgette risque de donner des croisements non souhaités. On procède en général à une pollinisation manuelle pour éviter ces désagréments.

Pollinisation de la courgette par les insectes

La courgette fait partie de la famille des cucurbitacés, et à l’espèce Cucurbita pepo. Toutes les variétés de cette espèce peuvent se croiser entre elles car un plant de courgette porte des fleurs mâles et femelles différentes.

Pour qu’il y ait fécondation, il faut que le pollen présent au sein de la fleur mâle rencontre l’appareil reproducteur présent dans la fleur femelle. Ce sont les insectes qui jouent le rôle de pollinisateur car les fleurs de courgettes sont très attirantes. On voit d’ailleurs souvent des abeilles ressortir d’une fleur toutes jaunes, pleines de pollen.

Si on laisse les insectes faire le travail, ils vont visiter de nombreuses fleurs de courgettes de différentes variétés et ainsi mélanger les pollens, ce qui amène à l’hybridation.

bain de pollen pour l'abeille
Bain de pollen pour l’abeille

Pollinisation de la courgette à la main

Pour éviter l’hybridation et donc la perte d’une variété qu’on souhaiterait conserver, on procède à la pollinisation de la courgette à la main. Cette pollinisation manuelle se déroule en 3 étapes, qui sont simples et rapides à effectuer.

1. Pincer les fleurs mâles et femelles

La première étape de la pollinisation manuelle de la courgette se déroule le soir. C’est en général l’étape la plus délicate lorsqu’on débute.

On repère les fleurs mâles et femelles qui sont fermées et qui ont l’extrémité orange et bien ferme. Ces fleurs seront celles qui s’ouvriront le lendemain matin et attireront les insectes avec leurs magnifiques pétales.

Une fois ces fleurs repérées, on bloque leur accès aux insectes. J’utilise des pinces à linge qui sont faciles à mettre et à enlever mais qui ne protègent pas toute la fleur. D’autres personnes recouvrent la totalité de la fleur avec un tissu mais je trouve ça plus compliqué. Pour la méthode, à vous de choisir celle qui vous convient.

Fleurs mâles ? femelles ? Vous ne savez pas ce que c’est ? Pas de panique, j’ai écrit un article pour vous aider à reconnaître les fleurs mâles et femelles des courgettes et courges.

Les fleurs de courgettes ne sont féconde qu’une seule journée, c’est pour cette raison qu’il faut bien les repérer la veille au soir.

2. Pollinisation manuelle

Une fois que vous avez passé une bonne nuit, il est temps de procéder à la pollinisation de la courgette. Comme les fleurs ne peuvent pas s’ouvrir, cela vous permet de vous lever à l’heure que vous voulez😊. Évitez juste de procéder à la pollinisation trop tard dans la journée car le pollen est moins abondant et parfois les fleurs ont été percées par les insectes.

Cueillez toutes les fleurs mâles repérées la veille. Il est intéressant d’avoir 5 à 7 fleurs mâles provenant de pieds différents pour polliniser une ou des fleur(s) femelle(s). Cette technique permet de garder une bonne diversité génétique. Si vous n’avez que quelques pieds, faites avec ce que vous avez sous la main, ce sera déjà bon un début.

Une fois cueillies, enlevez les pétales des fleurs mâles une à une pour ne garder que la tige et les étamines chargées de pollen.

Ouvrez délicatement les fleurs femelles une à une et appliquez les étamines directement sur le pistil. Procédez ainsi pour chaque fleur mâle, en veillant à ce qu’aucun insecte ne se pose sur vos fleurs mâles ou femelles pendant l’opération car il pourrait apporter du pollen d’une autre variété et tout serait perdu.

Une fois les fleurs femelles pollinisées, refermez-les et laissez la nature prendre le relais. Ca y est, la pollinisation de vos courgettes est faite ! 🙂

3. Vérification de la pollinisation

En fin de journée, et jusqu’à ce que la fleur femelle se fane, il faut vérifier qu’il n’y ait pas de trou dans les pétales qui pourrait laisser accès aux insectes. En général, les trous sont fait par des insectes têtus 🤨 ou par les limaces qui se régalent des fleurs. 

Si vous voyez une ouverture dans les pétales le jour même, il y a fort à parier que des insectes soient venus visiter la fleur : la pollinisation manuelle n’est pas 100% sûre.

Si vous ne voyez pas d’ouverture, c’est parfait, la pollinisation de la courgette est effectuée. Ses chances de succès sont proches de 100%. Il ne vous reste plus qu’à laisser le fruit grossir avant de récupérer vos graines de courgettes.

Cette technique peut aussi être utilisée dans les serres où il y a peu de pollinisateurs pour éviter que vos courgettes n’avortent faute de fécondation.

J’espère que cet article vous a donné envie de tester la pollinisation de la courgette dans votre potager. N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire.

Jardinier amateur et passionné par tout ce qui tourne autour du jardin. J'aime partager ma passion au travers d'articles et de vidéos.

One Comment

  • Capucine

    Merci pour toutes ces informations. J’en ai marre de ramasser des courgettes bizarres donc je vais essayer la pollinisation manuelle l’année prochaine.
    Avec toutes photos ça aide à mieux comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *